Hazzel, ma belle,

je t'écris aussitôt par retour pour ne pas te faire attendre

comme j'ai mal au coeur de lire certaines choses, et malgré la bonne réputation de ton centre de détention, voilà donc comment ça se passe? Ce quotidien si lourd!
Brutalités, violences, tentatives de suicides, brimades, trafics divers, grèves de la faim pour protester contre l'empêchement au droit de visite, manque d'hygienne, absence totale d'intimité, disparitition de certains courriers et colis, mauvaise politique de réinsertion et pratiquement aucun plans véritables de formation, accès difficile au travail, rémunérations de misère! Je suis révoltée et écoeurée, mais quelles sont les conditions des autres prisons plus vêtustes ou davantage surpeuplées?
J'en ai parlé avec notre avocate, elle a les plus grandes inquiétudes dans ce domaine, en France, la loi pénitenciaire qui doit être débattue au parlement semble encore plus restrictive quant au travail, aux droits civiques, au droit au respect de la vie privée et familiale. Elle a peur que soient remis en question les droits inhérents à la personne.
Nous étions loin de supposer ce qu'il s'y passe vraiment "derrière les barreaux"!
c'est incroyable à notre époque dans des pays dits "civilisés", j'imagine le taux de haine, de rancoeur, d'amertume, de vengeance que cela peut accumuler dans le coeur de chaque détenu! quel qu'il soit!

Heureusement, tu n'as pas subi d'attaques et de violences personnelles trop lourdes, si c'était le cas, j'espère que tu nous en aurais parlé clairement, n'est-ce pas? je crois que tu es la personne au taux d'autocensure le plus élevé de la planète, mais s'il te plait, si quelque chose ne va pas, dis-le, utilise cette possibilité!
Pourvu que tu ne sois pas trop déboussolée et détruite par tout ce vécu incontournable. J'ai tout raconté ou presque à "qui tu sais", j'ai vu combien il accusait le coup, mais il m'a dit qu'il a infiniment confiance en tes capacités, en ta droiture, en ta pureté. En ta force aussi. Il dit que rien ne peut altérer un diamant, tu es un diamant. Il dit que tu aimes trop la vie et les autres pour devenir un loup parmi les loups. Il a dit que même au cas où ta personnalité changerait, il t'aimerait comme avant, plus qu'avant même! si c'était possible
il m'a dit de te le dire et de te le répéter chaque jour, tu te souviendras?
Moi je sais aussi que je t'aimerai toujours

Toujours? je ne sais quoi te répondre, c'est longtemps, et c'est plus loin qu'après ta sortie, c'est jusqu'à ce que la mort nous ferme les yeux, c'est au-delà de la mort, c'est comme le mot "infini", c'est bleu profond, bleu indigo peut-être et puis rouge comme un coeur bien vivant et très chaud.
Je suis sûre que tu comprendras, c'est ça "toujours"

Pour les témoignages, il y a un peu de déception, les jeunes étaient assez loin, adossés à une vitrine, on a pu mieux prendre connaissance des documents, voir et entendre, ce n'est vraiment pas déterminant, et j'ai peur qu'on ne prenne pas ces pièces en considération, tu as pu juger de la définition des photos ou des vidéos prises par des téléphones, la qualité merdique des fichiers sons est en rapport. Mais ils n'ont pas encore été "nettoyés" totalement par procédés informatiques. Au vu des échantillons, l'expert n'est pas très optimiste pour le moment.
La "mandragore"? pas tout-à-fait une blague, il y a bien sur l'un des suspects cagoulés, sur son avant-bras gauche une marque, assez indistincte, pas la forme de ton tatouage qui est plutôt "carré", mais quelque chose comme une touffe suivie de deux radicelles dirons-nous, en effet ça nous a tous fait penser à une mandragore (si l'on reste dans le thème des fleurs), mais on n'en sait rien finalement, trop petit, trop flou, l'expert a fait son possible, mais c'est resté "interne" à la section, ce que je t'ai fait passer est un mix de son exposé par diapo, rien d'officiel, si ça t'a diverti, tant mieux alors! En fait tant qu'on n'aura pas de meilleures images, tout ça, c'est du "vent"!

Je vais me renseigner au sujet des personnes dont tu m'as indiqué le nom et la situation, la consigne a déjà été passée, c'est en route.
Nous sommes sur une autre piste également, et c'est le professionnel que nous avons engagé qui la suit gracieusement. Un couple paraissait filmer au camescope depuis un balcon. Qui sont-ils, où sont-ils et qu'ont-ils fait du film? Si ce film existe, il doit être certainement de meilleure qualité d'image peut-être avec pris avec zoom.
Si ça n'aboutissait pas dans l'immédiat, nous sommes résolus à engager d'autres démarches et à demeurer auprès de toi pour te soutenir. Le concert de soutien aux prisonniers d'opinion a été programmé pour la fin du mois de Mars avec le groupe XTG.

Je suis inquiète au sujet de ce que tu dis de ta mauvaise blessure, et de ta paralysie, il faudrait que tu puisses être examinée correctement  par un toubib, j'en ai parlé à ton avocat, et nous allons également nous mettre en rapport avec l'organisation qui défend internationalement les prisonniers d'opinion, pour les alerter au sujet de tes conditions de détention et des retards de procédures et d'examen de ton dossier.
Réfléchis s'il s'agit de mouvements de grève de la faim, je suppose que ton accident t'a affaiblie, nous comptons fermement sur ton retour. Pourrais-tu surseoir à l'héroïsme le temps que ta blessure soit consolidée?

Pour Dov, oui j'attends, le détective est sur l'affaire, en fait, on m'a recommandé ce professionnel pour les affaires de filatures dans les cas de présomption d'infidélités et c'est au sujet de Dov et de ce jeune homme avec qui il a été vu plusieurs fois que je l'ai contacté. Mais il avait appris ton histoire par la presse et découvert les liens qui nous unissent, alors il s'est proposé d'enquêter gracieusement ou presque sur toutes les personnes gravitant autour de toi, j'ai trouvé son offre sympathique et généreuse, mais je t'avouerai que pour le moment, nous ne lui avons vraiment confié que l'affaire de la cassette vidéo à retrouver puisque nous n'y parvenons pas. J'espère qu'il n'outrepassera pas ses droits et ne brouillera pas les cartes ou les pistes, il n'a pas intérêt à faire du zèle, car il n'en sera pas davantage rétribué, ne t'inquiète pas. Oui c'est un personnage surprenant, il n'a l'air de rien, il passe assez inaperçu, c'est ce qu'il faut pour quelqu'un qui fait des filatures. Mais lorsqu'il sort de sa réserve et de son rôle, il a l'air d'un Sganarelle: un peu fanfaron, tu as raison! Ce qui importe, c'est qu'il arrive à de bons résultats, c'est tout ce que nous lui demandons. Nous aurons l'oeil, compris! promis!

Sans transition:
un autre cocktail? j'ai mauvaise conscience à terminer sur une considération aussi légère alors que tu vis une période aussi noire! Néanmoins voici un coktail très noir et très serré:

BAÏA      

Verter los ingredientes en un vaso mezclador lleno de hielo
2,5 cl de Triple seco M B
2 cl de licor de albaricoque M B
1 cl de Amaretto M B
0,5 cl de licor de café M B

Mezclar bien con una cuchara

Servir en un vaso de cóctel

(de cette préparation, tu n'auras que l'idée, nous-même ne la ferons pas, ce serait trop fort et amer! nous voulons observer un "jeune" symbolique en solidarité avec toutes tes difficultés à notre prochaine réunion, c'est aussi le carême, ça tombe bien!)

moi aussi je t'embrasse très fort,
allez continue à faire marcher ta mémoire et ton imagination! c'est ton salut pour le moment!

Itzia

PS: m'autorises-tu à publier des parties non intimes (si j'en trouve) de notre correspondance sur le site?  ainsi que des pièces annexes au sujet des conditions de détention des prisonniers dits "politiques"...
ce serait plus vivant et parlant pour les visiteurs et amis, merci d'y penser

 

Extrait de correspondance d'Itzia à Hazzel

KNTHMH (chemin de la mandragore 34)

 

cette histoire a commencé ici

NB: Ce roman est une oeuvre fictive et rien ne renvoie à des faits ou des personnes existants ou ayant existé