Grève unitaire dans les centrales C et D

La centrale, prison-modèle de C est en grêve depuis quatre jours, elle a rejoint le mouvement initié la semaine précédente par la centrale de D qui en est à son huitième jour de protestation.
Ce mouvement, pour le moins original, réunit d'une part les surveillants et les avocats dans une protestation unanime contre le surpeuplement et le manque d'équipe sanitaires, de moyens d'encadrement et de rééducation, et d'autre part les prisonniers qui refusent leur plateau-repas pour réclamer la suppression des censures téléphoniques, de l'ouverture et la saisie de courrier, pour demander que les droits de visite et de parloir soient accordés ou rétablis, et pour protester contre les violences et tabassages divers et fréquents. Le secrétaire d'état, en visite demain, rencontrera les délégués au cours d'une réunion spéciale pour prendre les mesures qui s'imposent, le gouvernement empruntera le ton de la conciliation et de l'apaisement afin d'éviter que le mouvement ne se propage à d'autres centres de détentions. "Nous sommes sur une poudrière", avouait-il à notre équipe de rédaction.

Correspondante du journal "le libéral" édition du 14 mars 2009

 

KNTHMH (chemin de la mandragore 38)

 

 

cette histoire a commencé ici

NB: Ce roman est une oeuvre fictive et rien ne renvoie à des faits ou des personnes existants ou ayant existé