-Tu étais en relation avec Hazzel?
- Oui, c'est pas un secret, les "politiques" se fréquentent en effet
Mais vous deux, vous viviez avec elle, non? aux premières loges alors!
-En fait, on sait peu de choses, c'est une secrète, cette fille là
-Bon qu'est-ce que vous me voulez?
-Tu saurais pas où elle se trouve par hasard?
-Hazzel savait qu'elle allait mourir et la prison, c'est pas un lieu convenable pour une fin paisible. Pouvez-vous comprendre ça?
-Comment tu le sais?
-Son journal, Hazzel me le faisait lire pour m'améliorer au déchiffrage, chaque rencontre un petit épisode, ça me motivait, une vie très interessante, une vie intérieure très particulière, une façon de connaître les choses et les personnes d'une manière que peu de gens peuvent supposer.
-C'est-à-dire?
-De l'intérieur!
-Tu l'as aidée à partir?
-Si j'avais pu, oui!
-Tu sais où il est son journal?
-Ah parce que vous l'avez pas trouvé dans son casier?
-Non, quelqu'un a dû se servir à notre place!
-Pas malin, ou alors elle l'aura emportée avec elle...
-D'après ce que tu as lu de son journal, certaines personnes de son entourage auraient pu être au courant de ses problèmes graves?
-Non, elle avait parfois des nouvelles de l'extérieur, mais ça concernait ses histoires de procédure, la maladie de son père, le comité de soutien, les amis en prison ailleurs, et l'enquête au sujet de la vidéo
-Quelle vidéo?
-Celle qu'on n'a toujours pas retrouvée et qui innocente Hazzel
-Ce point de détail ne nous a pas atteint!
-Ce point de détail était le leit motiv de Hazzel, comme "qui est le chef?" le vôtre!
-Est-elle le chef?
-Ah, ça suffit, je suis pas Hazzel, moi! et j'ai surtout pas sa patience, Vous allez trouver à qui parler! Elle était aussi mon prof de karaté, vous voulez voir?
-Non! ça va! on te croit!
Bon, tu sais peut-être d'autres trucs intéressants comme cette histoire de vidéo, on peut négocier.
-Ce sera donnant-donnant
-Fais ton prix
-Cher!
-Mais encore
_Vous avez droit à trois parloirs par semaine, moi à aucun, je veux avoir des nouvelles fraîches de chez moi et en faire passer, après on en reparle
-On va essayer, tu es sûre d'avoir des renseignements importants au sujet de cette vidéo?
-Vous verrez bien si c'est vraiment important, mais je veux d'abord des nouvelles des miens
-Donne-nous les coordonnées exactes
-Demain, en "privé", à la promenade, vous savez où me trouver?

 

KNTHMH (chemin de la mandragore 47)

 

cette histoire a commencé ici

NB: Ce roman est une oeuvre fictive et rien ne renvoie à des faits ou des personnes existants ou ayant existé