! LIRE  CE  TEXTE  SUR  PAGE  BLANCHE !


 

"Tu disais Lala?"

Tanina venait de se réveiller

"Lala, la lampe s'est éteinte!"

Lala émergeait de son demi-rêve, elle s'entendait encore dire: "on a franchement le temps!"

Il lui fallait reprendre le cours de l'histoire, pourquoi s'était-elle égarée sur la piste de Silaide?
Puisque cette sorcière avait disparu, que nul ne l'avait revue, était-il bien utile de remuer tous ces parfums du passé?
Pour Tanina? cela ne s'imposait pas, à moins que Tanina se sente des vocations d'enseignante un jour prochain, il serait toujours le moment de prévenir tout ce que l'on ne voudrait guérir par la suite!

Pour Lala, pour elle seule, cela pouvait revêtir une importance capitale, et elle seule connaissait la raison de ce profond attachement.

"bandana rouge" n'a pas achevé sa croissance. A l'âge adulte peut-être pourra-t-elle prétendre être haute comme 4 pommes. Espoir dont elle mesure tout l'aléatoire.
C'est un petit bout de femme armé jusqu'aux dents et totalement sur ses gardes qui pénètre tout là-bas, dans la domaniale forêt.

"bandana bleu", son frère l'appelle "la tigresse", rapport aux coups de griffe distribués pendant les disputes et les rixes, et les "bandanas verts" eux: l'ogresse, rapport à ses dents couronnées qu'elle fait crisser lorsqu'elle est en colère, et parfois ils la nomment Baba Yaga, la sorcière de l'Est!

Dans le quartier, on chuchote que la tribu de "bandana rouge" vient du Caucase ou de Mongolie, et ses charmantes copines l'ont baptisée "la mongolienne" (elle n'adore pas ce surnom) mais c'est toujours mieux que le surnom des autres: la pute, la conasse, la grosse, la grognasse, le thon, la pétasse, le boudin et j'en passe!

"bandana rouge" a des passions: l'observation bouche bée des vols d'oiseaux, le titillement des colonnes de fourmis qu'elle égare volontiers en tous sens, l'escalade des arbres fruitiers, les cerisiers bigarot blanc ont sa préférence, la capture au filet de papillons qu'elle relâche instantanément, les jeux de marelle, de cordes, de balle auxquels elle se livre jusqu'à des heures avancées de la nuit, à l'extérieur, sur le perron éclairé, transformé en mini fronton pour le renvoi commode des balles. Elle pratique également  l'équilibre sur des engins à roulettes: patins, rollers, planche, et les agrès: trapèze, corde lisse.

-Et arrête Lala! de qui parles-tu là? de "bandana rouge" ou de toi!!!

Tanina riait très exitée de découvrir où sa grand-mère voulait la mener!

-Où est le problème, Tanina? où est l'importance? Tu n'as jamais rencontré des personnes qui aimaient les mêmes choses que toi? qui avaient des points et des goûts communs? des pratiques communes? des origines communes? jamais?

Et Lala jubilait, ses petits yeux malicieux sautaient derrière ses lunettes, son minois s'allongeait comme celui d'une fouine ou d'une petite martre! Tanina se réjouissait de voir sa grand-mère dans cet état, c'était le prélude à de grandes complicités inter génération. Elle savourait l'instant heureux qui la mettait dans la confidence de scènes et d'actions qui n'étaient dévoilées qu'à elle seule.



(à suivre)


KNTHMH 25 Août 2009