le sérieux d'une relation ça se mesure au fait qu'on se soit vu en vrai?

j'aurais bien des choses à raconter, des vraies choses à ce propos, mais je vais peut-être m'en tenir à présent à un profond silence électronique protestataire!

pourquoi pas?

en fait combien l'ont tenu en réponse envers moi ce silence parce que je refusais de leur donner mon numéro de téléphone!!!

alors oui, que de protestations muettes et  définitives ai-je eues! de leur part

était-ce donc là la preuve de leur indéfectible amitié?
ou la preuve de leur déception de n'être pas parvenus à leur fin?

encore pas plus tôt qu'il y a trois jours

voilà ce que me coûte ma franchise envers des "amis"

vouloir dire la vérité?

 

je me suis encore trompée sur la personne à qui je me suis confiée, cela l'éloigne définitivement de moi, en valait-elle la peine? je l'ignore à jamais!

 

Il y a quelques années, j'ai dérogé à notre devoir de "réserve" envers les personnes rencontrées sur le net

 

il s'agissait d'une personne qui publie ce qu'elle écrit, je veux dire sur papier et non uniquement sur blogs, elle vit de sa plume

cette personne m'avait fort intriguée parce qu'en feuilletant ses pages web (elle a plusieurs sites), elle abordait des thèmes que j'avais abordé, et d'une façon que...qui...

enfin j'ai voulu savoir qui était véritablement cette personne, pas tout de même un presque clone de moi, c'est impossible, hein?

 

et tous ces détails de ma propre vie dans ses écrits? comment possible? à peine déguisés? il y a donc des personnes qui vampiriseraient les blogs pour en faire du blé à leur sauce?

 

synchronicité me diront certains...ouais, elle a bon dos la synchronicité!  et en plus je suis persuadée que tas de personnes croient que moi c'est elle vu tous ces détails si synchrones!

du coup j'avais pratiquement arrêté d'écrire sur le net! mais OUI!

 

le fait de cette découverte en "vrai" a donné lieu à un mini roman d'été que j'ai pondu sous le "choc" de cette rencontre que je ne le publierai certainement pas vu que l'on m'a dit et répété à l'envie que les blogs c'est pas fait pour les gens qui écrivent, et que tout ceux qui avaient essayé d'écrire de cette sorte sur le net s'étaient finalement retournés vers l'édition papier, monde que, scusez-moi, je ne veux plus connaître! pour des tas de bonnes raisons!

 

bref euh, vous saurez pas le détail, là!

 

et tout ceci a renforcé en moi le fait que rencontrer quelqu'un que l'on a connu sur le net est une affaire délicate, difficile, périlleuse, qui laisse des traces, pas forcément épanouissantes

 

les artistes, les auteurs ne sont pas toujours tels qu'ils le laissent à voir sur leur pages écrites et illustrées artistiquement, sur leur réponses délicieuses et politiquement correctes

 

il y a des êtres infiniment blessés qui ne supportent pas la confrontation avec autrui lorsqu'il y a un inconscient investissement sur ce genre de "rencontre" ou de découverte d'un "autrui" que l'un comme l'autre s'est forgé pour moitié au vu et su des échanges communs

c'est involontaire, c'est presque incontournable

 

c'est pourquoi je dis et je répète que Djam, qui me connaît bien, et pour cause, ne souhaite plus et ne souhaite pas pour le moment que je rencontre en "live" des personnes aussi "de confiance" et de "valeur" que nous ayons pu croiser, accompagner, ou dont nous ayons accepté l'accompagnement sur le net, et Dieu sait combien j'avais besoin d'accompagnement et Dieu sait aussi combien certains s'y sont donnés anonymement

 

je regrette que certaines de ces personnes ne veuillent plus continuer à correspondre ou à partager sur le net avec moi sous la raison  que je ne PEUX les rencontrer en VRAI actuellement

 

je le déplore, je respecte ce qu'ils ressentent

 

moi je reconstruit ma vie depuis 2001 et c'est difficile, long, pénible, et il y a beaucoup de facteurs  divers et aussi familiaux, sociaux ambiants qui interfèrent

 

je suis désolée pour moi, pour eux

 

je n'ai joué avec personne et à part au début, en 2005, (il s'en est passé du temps depuis 2005! pour moi plus que pour d'autres, j'ai refranchi plus de 40 années!)

donc à part au début où j'avais dit étourdiment à l'envie que je recevrais quiconque ou que j'irai partout où l'on m'inviterait, j'ai au contraire depuis longtemps mis en garde mes interlocuteurs trop pressants contre le fait que je ne pouvais les rencontrer ou leur donner mes coordonnées quelles qu'elles soient

 

je n'ai trompé ou floué personne

ma vie VRAIE est sur le net quand j'y suis

 

si vous ne voulez en être

je vais partir car je ne fais pas de blogs pour "passer le temps"

 

quelqu'un a demandé à me connaître sous tous mes aspects

j'ai répondu par des dizaines de sites

 

si quelqu'un ne veut plus me connaître, je pars

j'ai tant à faire ailleurs, j'ai beaucoup donné, beaucoup

 

mes salutations humbles et circonstanciées

 

Taggelit Sbah

 

 

Ô TOI qui passes, sâche que mon coeur est brisé