Je n'ai pas pu retraiter mes reportages, ni en produire d'autres, la fatalité

maladies, hospitalisations, garde de malade

et maintenant deuil

 

non, ce ne sont ni mon père, ni ma mère, ils sont indestructibles, inaltérables,

à toute épreuve,

c'est du "NF" comme on en faisait dans les années 60, c'est-à-dire faits pour durer!

 

le deuil qui nous atteint est celui d'un proche en génération et âge

 

Je n'en dirai pas davantage pour le moment ici