Compulser des photos de toutes époques familiales me donne un archétype facial étrange:

 

ils se sont volontairement ou involontairement mariés entre cousins éloignés ou proches du côté maternel et même paternel côté sudiste

 

et les descendants ont des caractéristiques prégnantes

des visages qui se ressemblent

 

aimer l'un d'eux c'est comme s'aimer soi-même ou aimer son "miroir"

 

alors ainsi certains ont succombé au charme du "déjà vu" ou à celui de Narcisse!

 

Au jeu de "qui est qui?" sur les clichés, je perds-gagne souvent!

 

Signé:

Celle qui est témoin (souvent involontaire) de sa lignée!