C'est difficile à expliquer, lorsqu'une partie de moi est au plus bas, une autre prend le relais immédiatement pour être le contraire
la vie continue
ou bien "the show must go on"!

lorsque je suis rattrapée (involontairement) par mon passé, dont je me souviens fort bien pour la plupart et dont mon corps et mes cellules surtout se souviennent
Katzi (par exemple) se met en chasse pour tenir "le haut du pavé" et pour débusquer les embûches

Personne ne peut savoir que ça ne va pas, sauf si je le dis, et encore: me croit-on?

Oui cette fois, je crois que mes proches m'ont crue

J'ai beaucoup de mal à accepter de n'être pas "comme tout le monde"
de ressentir différemment
d'avoir mes systèmes de pensées
tels que parfois ils représentent même un danger pour moi, pour ceux avec qui je vis

les conséquences peuvent être parfois graves, gravissimes

comment m'en vouloir?

il est une chose certaine, j'ai perdu des pans entiers de ma vie, de mes savoirs, et tout se reconstitue petit à petit
SEULEMENT, nous savons une chose depuis le début: personne ni moi ne sait ce qu'il peut encore me manquer d'essentiel pour ma vie et ma survie, pour le bon fonctionnement de notre communauté (familiale, sociale, ...)

lorsque d'importantes lacunes se donnent soudain à voir, il est trop tard, trop tard pour se reprendre, trop tard pour que le temps inverse son cours et que j'efface de grosses bêtises!

Une seule certitude: lorsque je n'ai pas envie de faire quelque chose, il ne faut pas que je le fasse

trop de moments-clé ces deux dernières années l'ont montré

j'ai risqué ma vie, au moins la mienne et parfois celles d'autres en faisant des choses à contre-coeur, dans des conditions que moi je jugeais mauvaises et qui se sont avérées être pire encore!

Plus que jamais je le répète, si je n'ai pas envie d'aller ici ou là, de ne pas faire ceci ou cela, obéir à mon instinct, ne pas vouloir "faire plaisir", ne pas céder à la pression ou au chantage (même amical) ça coûte trop cher, à moi, aux autres

c'est une de ces épreuves que nous vivons en ce moment et sur laquelle je ne veux ni ne peux m'expliquer en détail.

K le 2012-12-14 à 02h35

 

même à mots caché ou piégés
il est utile que je note ces durs moments
pour ne pas oublier

elle est incroyable cette propension à oublier finalement très vite
et à retomber dans les même gouffres ou précipices, tête en avant!

et encore heureux si on n'en entraîne pas d'autres dans sa chute!

K le  2012-12-14 à 02h40

 

mon "étrangeté" me joue bien des tours de vache ou de cochon! à la note très "salée"
faut vraiment que je et nous (autour de moi) fassions "gaffe".

Il manque des pièces importantes au puzzle, et personne ne le sait que lorsqu'un (nouveau) malheur arrive!

Voilà

je vais essayer de survivre, pour l'instant c'est Katzi qui survit à travers moi ou moi à travers Katzi, ce qui me permet de conserver une "apparence" presque intacte (à l'extérieur)

mon âme est intacte, certainement, mais sa voix ne me parvient pas encore au milieu du chaos que vit K en ces jours difficiles pour elle et pour sa famille dans la foulée!

K le 2012-12-14 à 13h52

 

je vais me mettre "au vert" pour un temps...

je vous garde dans mes pensées, gardez-moi dans les vôtres
merci

K le 2012-12-14 à 14h28

 

Il y a des moments où il faut savoir rester "discret" sinon on ne sait plus "comment s'en sortir"

expliquer le difficilement explicable lorsqu'on n'est pas bien, c'est une torture supplémentaire et inutile

DJM aurait du peut-être dire: K est très fatiguée, légèrement déprimée, en rechute, et elle a besoin de partir pour se faire traiter correctement

et puis ça aurait suffi

parce qu'en fait c'est cette partie ou ce côté de la vérité qui est le plus important en ce moment!

salut à tous! 

K le 2012-12-17 à 21h52

 

je vous "love" tous
mais on ne peut m'en demander plus en ce moment

à plus tard mes amis!

Katzi viendra se promener ici, à ma place, de temps à autre, pour poster si ça lui "miaule" bien...

Maou! de K le 2012-12-17 à 21h55

 

Bribes de K (décembre 2012) retrouvées dans les archives du web

[Katzi ou Katzie, ou Katzy encore - ça dépent des jours et de son humeur - c'est le "double" de K, sa confidente, la detective qui mène enquête à sa place lorsqu'elle est "HS", pas étonnant qu'elle ait prénommé ainsi son diary

Katzie, c'est le nom affectueux donné par les teutons à leur chaton, les nipons ils disent Kitty, Hello!

mais c'est aussi et surtout le nom de la première nation indiène de la Colombie britanique ( ces autochtones sont appelés également Fraser Indians)]