sourire ou être vrai?


J'ai souri pendant des années
Eh bien à présent, c'est fini! je suis qui je suis, même si je ne sais pas encore tout de moi.

L'absence me déchire, mais je ne fais pas comme si rien était, je ressens cette déchirure, je ne dis pas que c'est rien, je sais que c'est beaucoup, et lorsque je pleure, je pleure, et lorsque je souris et ris, je souris et ris parce que cela reflète mon intérieur vraiment!

Je n'ai pas pu cacher mes faiblesses ces derniers jours, et en public, très large public!
il y a ceux qui ne se sont comme d'hab aperçu de rien, ceux qui ont vu, et m'ont secourue, ceux qui ont vu et n'ont pas bougé.
Si j'avais mis un masque, un sourire perpétuel de Boudha, j'aurais été gravement atteinte et ne serai pas aujourd'hui sur pied à nouveau.

Peu importe ceux qui m'ont vu danser vendredi puis m'écrouler samedi soir, puis revenir avec des accessoires qui aident à soutenir et à marcher dimanche dans la journée. Je ne veux plus me cacher ni des autres, ni de moi-même en société.

Le bénéfice? Je suis sur pied aujourd'hui au lieu de subir trois semaines d'immobilisation par exemple.C'est toujours bon à prendre et il n'y avait que la vérité qui coûtait!

Je n'aurais pas pu faire cela il y a encore un mois! Il fallait que je mûrisse intérieurement, que je ressente vraiment des émotions pour qu'elles puissent s'extérioriser.

Etre vrai est un bon plan, mais ça n'arrive pas que parce qu'on le souhaite! Le travail sur soi est plus que nécessaire. Je n'ai pas été seule dans l'aventure. Et ceux qui se sont investis, je les en remercie.

K le 05 juillet 2005 à 13:50

Voilà ce que j'écrivais en 2005

 

et à présent un petit correctif, si je ne triche pas avec autrui au sujet de ma santé, il m'arrive de remettre mon sourire sur mes lèvres alors que rien en moi, rien au sujet de ma situation n'est souriant!

je "donne le change" comme je disais il y a quelques jours à A####

il y a des situations où un merveilleux sourire est le plus fort des sauf-conduits, pourquoi y renoncer?

K le 27 mai 2010

 

 

retrouvé dans les archives du web