instaurer  un climat positif

1) ranger
une place pour chaque chose et chaque chose à sa place
c'est ce que j'apprends à mes chers chérubins

dans la théorie et en "virtualité" c'est chose aisée
en pratique beaucoup moins

que devons-nous conserver?
que devons-nous donner?
que devons-nous jeter?

quoi se met où? et de façon pérène

je vais commencer par la cuisine
j'ai acheté dernièrement de petits ustensiles et matériels pour pouvoir confectionner ma pâtisserie aisément
d'où vérifier le matériel plus ancien
le ranger
intégrer les nouveaux arrivages
et conserver dans la cuisine les ingrédients essentiels à la confection de gâteaux et patisseries

hier j'ai confectionné avec des goûters (en sachets) que nous n'avons pas utilisés
un délicieux pudding-pain d'épices
chaque semaine j'en ferai autant
ces gâteaux serviront à nos goûters à la maison, accompagnés de thé ou de café

idem nos restes de farine deviendront des petits gâteaux secs au vin blanc ou à l'anis
nos restes de pâte d'amande, de fruits secs bien enrobés de chocolat noir fondu: des plaques de "mendiants"

2) dératiser ou minimiser (voire dissuader) leur colonisation

je dois déterminer ce que contiendront mes placards
et par opposition, ce que contiendra la resserre
nous avons de nouveau des souris et fait nouveau des rats! chassés par les inondations, ils remontent par les égouts et s'installent sous les tas de bois dans nos cours ou dans les chaufferies,
chez nous, ils savent entrer à la cuisine dans le grand placard bien qu'ils n'y habitent pas
comment font-ils? sans doute pas difficile car Djam ne referme pas les portes!
moi j'entends si elles claquent ou non, si le penne entre réellement dans la gache, lui non!
les rongeurs nous "barbottent" des pains azimes et des crèpes en sachets, des pâtes, des galettes de riz et des préparations telles que riz cantonnais lyophilisé donc ces denrées devront être protégées par des boîtes en fer de préférence.

nous avons de la difficulté à nous débarrasser des envahisseurs, ils ne touchent pas aux appats empoisonnés
ils se retranchent sous le bûcher et dans les canalisations
Djam a posé préventivement une grille récemment pour les empécher de communiquer avec le réseau d'égôut de la ville, mais peut-être ont-ils d'autres entrées de nous inconnues

 


 

voir ces reblogs d'123chiefs

 

04/03/2014 smiley : regular_smile La conservation des denrées 123chiefs 0
04/03/2014 smiley : regular_smile Organiser sa cuisine 123chiefs 0
04/03/2014 smiley : regular_smile Nettoyer la cuisine 123chiefs 0
04/03/2014 smiley : regular_smile Une bonne intendance: rangement des denrées