Victime d'ordres donnés
on t'a fait taire
"il ne faut pas qu'il y ait de bulles!" qu'on te disait
victime d'ordres donnés, reçus, exécutés, gravement victime
seul tu ne fus

Montre ce qui marche, uniquement
défaut zéro
tu es une vitrine!
ne dis pas que tu es là pour pousser dehors qui ne marche plus droit
bientôt ce sera ton tour! mais tu ne le devines qu'à peine
avec effroi
Travaille en Mac Giver avec des bouts de ficelles et des rogatons de chandelles
mais ne l'avoue pas!

Tu t'inquiètes?
Tu te confies aux tiens, aux plus proches d'entre les tiens:
tu as peur...
certains disparaissent bientôt ton tour
l'étau se resserre
Crie: "assez",
autour de toi, conspiration du silence
balotté de services en services,
d'ignorants en ignorants,
de dénégateurs en dénégateurs
de sourds en sourds
d'aveugles en aveugles


on niera ce qui t'est arrivé
alors tu devras vivre autrement,
résister autrement
clandestin parmi les tiens
exilé, partout et toujours
insoumis incompris
et muet
te taire
pour ne pas disparaitre
composer
louvoyer
toujours en maquis

le lot de beaucoup d'engagés, d'assermentés
broyés dans le système
culpabilisés, écrasés

si tu survis
tu ne t'en remettras pas
même si le danger un jour s'éloigne
la pression se fait moins forte

tu restera blessé, toujours sur le qui-vive
jamais libéré
jamais délivré

c'est le sort de ceux qui ont signé
et si c'était temps de guerre,
on te ferait peut-être héros (postume) médaillé
 

"il faut mieux qu'un seul meure" avait dit il y a longtemps un puissant, face au désordre public craint dans l'affaire "Jésus"
Rien n'a changé depuis, rien!