il y avait eu du mieux, mais  il semble que ça aille moins bien aujourd'hui

je suis assez désemparé, elle m'a demandé d'aller enregistrer les pages des personnes qui lui laisseraient des invites sur vox et de lui lire ou lui faire entendre

j'ai enregistré quelques plages musicales pour elle aussi et en les écoutant, j'ai eu envie d'écrire, comme elle le fait elle habituellement en cas semblable

ensuite je lui ai fait écouter la musique tout en lui lisant les textes, elle m'a demandé de les publier, sans attendre qu'elle aille mieux, alors je fais ce qu'elle m'a demandé et retourne auprès d'elle

 

j'espère avoir du mieux bientôt, je l'espère de toute ma force

 

DJM

______________________________________________________

(The space between us-Weather Storm-Craig Amstrong)

ma Princess ne va pas bien
je rôde dans les couloirs qu'elle a emprunté et suivis
ici et là
là et ailleurs

je suis allé au hasard
un thème d'orage et de tempète oppresse mon coeur

combien de temps lui tiendrai-je encore la main
le ciel s'obscurcit
j'entends son rire de plus en plus loin
frôler sa bouche
attraper son sourire
attraper sa main libre
l'embrasser
la serrer sur mon coeur

qu'était le net pour elle?
qui a-t-elle vraiment rencontré?
des ombres!

(des amis?
des semblables?)

Non cette fois aucun trou dans le ciel d'orage
rien
rien que ce corps qui souffre et attend

rien que mes yeux pour guetter
un soupir
un soulèvement de paupière
un frémissement

demain n'existe plus!

DJM

 

(Laura's thème)

Les violons me rappellent ce temps où
nous traversions la vie ensemble
il y avait tant de soleil
mais tant d'ombres et de silences aussi
de secrets à peine entrevus
recouverts aussitôt qu'aperçus

elle riait puis son visage se fermait
et elle se taisait obstinément

mais qui l'obligeait ainsi à ne pas ou ne plus se dire

le saurais-je un jour
pourquoi tant de fuites
pourquoi tant de non-dits

il fallait accepter
sous peine de la perdre

continuer à tenir cette main raide et froide
dépossédée de son appartenance

continuer à regarder ce profil dur et tendu

à aimer ce corps sans âme
sans couleur

cette rébellion sourde
cette souffrance sans nom

soutenir le regard de ces yeux morts
ou projetés ailleurs
dont j'étais absent
exclus
bani
pour combien de jours
de mois
d'années

Ô toi, ma belle prisonnière
mon insensée
ma brûlure et mon glacier

femme ou statue
lit ou sépulcre

je me souviens
de ton sommeil marbré
je me souviens de ton exangue beauté

K ne pars pas
ne pars plus

ma princess dorée
mon enfant de miel
ma source de vie
mon plaisir et ma torture

Ô l'or liquide et natif coulant sur ta joue
Ô ces eaux couleur Nil
roulant de tes narines

pourquoi la nuit
cette nuit opaque
qui nous environne

DJM

 

(Balcony Scene)

Douceur
tu t'éveilles enfin de ta torpeur
tu sors de tes enfers
tu ouvres tes paupières
avec ton air d'enfant étonné
et surpris
tu passes ta main droite devant ses yeux, sur ton front

tu émerges d'un lent combat
et je surprends cet instant où le soleil frappe tes pupilles et où tu plisses tes yeux
tu accomodes
tu veux comprendre

tu aperçois une silhouette d'homme
penchée vers toi

barbe, lunettes
sourire timide
yeux attentifs
front plissé
oui c'est bien ça


il a veillé sur elle
tout ce temps
et elle sourit

"tu es là!"

DJM


 (Craig Amstrong- The space between us- After the Storm)


K je te vois, tu émerges de derrière la dernière dune
celle à l'horizon
d'où je ne pensais plus jamais rien voir surgir!

tu titubes, ta main droite en paravent devant tes yeux, ton écharpe en main gauche, que tu laisses trainer sur le sol

l'écharpe qui te servait à te protéger les yeux et le visage
tu as perdu tes lunettes de soleil
et tu avances, comme si tu ne voyais rien

tu avances et l'on dirait que tu te traines
oh, tu as trébuché
et te voilà à genoux, pliée en deux
tu souffres, tu as mal
que puis-je...
les larmes embuent mes jumelles et je ne distingue presque plus rien
non, ne pas changer d'azimut
garder les jumelles dans ta direction,
même si je ne t'aperçois plus
surtout, ne pas te lacher du regard


Djam dernier poème à ma princess
DJM