Retour

Je suis entrain de réapprendre le net et les blogs.


Ca s'oublie donc si vite?


Oui, moi j'oublie, j'ai vécu vraiment autrement cet été, plus de clavier du tout, plus d'écran.
Le hasard et la nécessité, d'habitude une âme charitable m'ouvre plus ou moins sa maison pour que j'aille de temps à autre composer mon courier, et retirer les mails de ma boîte, poster quelques articles, faire certaines recherches. Mais cet été, non, rien du tout!
J'ai fini par m'habituer, je suis désintox à un point!


Pourquoi tu reviens alors?


J'ai à m'occuper de sites qui ne sont pas les miens, au moins cela, et à continuer à vivre certaines amitiés, on ne peut pas toujours vivre d'exils et de solitude!


Tu crois que ça vaut le coup?


Tant que mon homme aura des jours de boulot à l'extérieur, qui coincideront avec mes jours de liberté, oui, peut-être, peut-être bien...et l'amitié vaut toujours le coup! oui bien sûr!


Il n'est pas jaloux?


De Quoi?


De ce temps que tu n'accordes pas à ta maison, à vos affaires, à son intimité; de l'amitié que tu partages ou vis avec certain (e)s, par exemple, il ne se sent pas exclus et délaissé?


J'essaye de lui raconter, et puis lorsqu'il est là, il participe aussi, moins que moi, il est vrai, mais l'an passé, il s'y est mis, par jeu d'abord, puis pour dire son désarroi, sa peine, pour chercher des mains, celles de ceux qui me connaissent un peu, pour donner des nouvelles, pour rencontrer un peu de mon monde, pour aller vers lui


Et?


Cette année il retourne à des activités très prenantes, pour l'instant, il est plus profitable qu'il se délasse avec son réseau ferroviaire, il faut dire qu'il est également déçu d'avoir perdu son jeu vidéo favori dans le crash de notre PC, déçu du peu de longévité du matériel informatique, que nous ne pouvons remplacer actuellement,  alors il redécouvre toutes les joies de la circulation de ses maquettes sur son vaste circuit manufacturé avec amour


Vous avez des projets communs?


Bien sûr! Toujours plus ou moins, on a tourné des films cet été, tous ayant trait à l'archéologie ferroviaire ou routière, certains devraient pouvoir être montés et présentés, d'autres ne le peuvent pas, ils s'appuient sur des documentations bibliographiques récentes et seront conservés privativement, moi je pense que c'est dommage, mais c'est comme ça, et il y a déjà fort à faire avec ce qu'on a à présenter publiquement.


Alors c'est reparti?


Modérément, oui, mais reparti en effet sauf incident de premier ordre!