samedi matin, angoisses
plus pouvoir se lever, plus pouvoir manger
fatigue intense

c'est vrai que j'ai eu pas mal de problèmes cette semaine avec le boulot,
les rapports humains
pas faciles mes étudiants
pas facile de leur expliquer certaines choses
pas facile de faire accepter ses compétences lorsqu'on est handicapé

samedi soir encore une déception,
un lieu fermé de l'intérieur
pas possibilité d'y entrer même avec la clé
fait volontairement
pour m'empêcher d'aller étudier
et d'être prête le lendemain
des heures passées en mauvaises répétitions
tensions inutiles

dimanche matin,j'attends une demi-heure dans le froid
que
la personne qui a baricadé vienne ouvrir comme promis

j'attends dans le froid vif
personne
je tente un coup de téléphone
"je suis crevée, tout me retombe dessus!"
je ravale le saxo que je voulais lui passer "bien!"
j'attends

répété à la va-vite,
local ouvert au passage
dû répondre aux questions
et tout le bazar

prestation plus que moyenne
franchement mauvaise par moments
avons fait notre possible
à l'impossible nul n'étant tenu

envie de vomir

retour au sweet home
fatigue intense
cerveau broyé

marre de tout
et de tous

mangé une pizza avec DJM
puis dodo au lit tout l'aprem

levée mais la tête dans un étau
nuit déjà!
envie de manger ou de boire puis de replonger si sec au pieu

"je suis à nouveau déprimée"
dis-je à mon homme qui tente de rattraper le retard sur l'aménagement de la nouvelle pièce thalasso
épuisé aussi visiblement
"arrête, tu n'auras pas fini ce soir, c'est rapé, va te détendre!"

je cherche sans succès des gellules de stresam que je crois avoir par là,
ajouter à toutes mes gellules, pastilles, pillules, on ne sait jamais!

je ne trouve rien, volatilisées
j'attrape un remontant cardiaque
je sens que la crise s'approche!
il était temps

je regarde mon pillulier
et m'aperçois que dans mon trouble, j'ai oublié mes tablettes du matin!
ouais c'est peut-être bien ça alors:
rien pris de la journée et surtout pas les hormones qui se substituent au fonctionnement de ma thyroïde

ouf, peut-être demain alors?
un peu de mieux qui sait?


Je bois un chocolat chaud
je file au lit
impossible de me réchauffer,
heureusement, demain pas de cours!
mais DJM qui repart au boulot, déjà

je repense au moment de bonheur vendredi matin entre 6h et 8h30!

bientôt, bientôt lorsque la pièce sera terminée, peut-être
bientôt!

 

Fleurdatlas 20 octobre 08