Le camescope et la cassette recherchés:

Après prospection systématique de tous les immeubles pourvus de balcons, et interrogation des propriétaires et locataires
l'enquête s'oriente vers le local d'une association à vocation littéraire "florilèges" (dont Itzia se trouve être présidente, hasard?)
le jour du 14 novembre s'y tenait une animation en début d'après-midi: lecture-création d'une pièce de théatre en castillan suivie de buffet froid, Itzia n'y était pas présente, elle s'occupait de la mise en place de la manifestation (elle est responsable de la logistique) et avait demandé à son vice président d'officier à sa place à Florilèges ainsi qu'à Hazzel de "couvrir" médiatiquement le début de l'évènement (un autre hasard?).
Le responsable intérimaire du local a bien voulu me laisser jeter un oeil très rapide sur la liste émargée des intervenants et des invités du jour: aperçu le nom et le paraphe de Hazzel Sprieeg inscrite au titre d'agent de presse correspondante du Libéral.
Il m'a confirmé qu'elle aurait en effet passé dans ce local la première partie de son après-midi avant de rejoindre la manifestation qui débutait à 17h. Puis serait rapidement passée vers 18h40 pour repartir seule après avoir salué plusieurs intervenants. La soirée littéraire n'était pas achevée.

Questions:
-Il est fort possible que ce soit Hazzel qui elle-même du haut du balcon ait filmé la fin de la manifestation (la personne qui a été vue filmant à ce moment là était une femme vêtue de jaune d'après les témoins, couleur du vêtement de Hazzel pendant la réunion littéraire)
dans ce cas: nous comprenons pourquoi elle affirme avec autant de persévérance qu'il existe bien un film et ce qu'il montre, mais dans cette hypothèse: pour quelles raisons Hazzel n'a-t-elle pas dit que c'était elle qui filmait, cela aurait coupé court aux accusations de provocations et de violences puisqu'elle ne se trouvait plus sur les lieux de la manifestation?
-Que sont devenus le camescope et son contenu? Je n'ai trouvé dans la presse ou sur le web aucun reportage photo ou film de la manifestation littéraire, le reportage n'aurait donc pas été finalisé, il est certainement encore sur le camescope qui a enregistré également la fin de manifestation, et qui a disparu.
-Qu'est devenu l'homme qui l'accompagnait? Qui est-il?
-Si Hazzel ou quelques de ses proches savent où se trouve le camescope, pourquoi le faire chercher tapageusement?
-Qu'espère-t-on de mon enquête qui n'ait pu être déjà trouvé par les services d'enquête officiels et les services secrets?

La fouille méticuleuse du véhicule de Hazzel lors de son arrestation n'avait révélé aucune présence d'élément suspect: arme, tenue vestimentaire spéciale, documents, appareils multimédia; c'était une voiture de location, Hazzel commençait une période de congés réglementaires au terme desquels elle serait admise à la retraite. Elle avait demandé officiellement à clôturer sa carrière pour raisons impératives de famille et de santé.

Hypothèses et perspectives:

Il n'est pas exclus qu'une personne leste et vive comme Hazzel Sprieeg puisse enfiler très rapidement une combinaison noire sur d'autres vêtements, puis l'enlever et la faire disparaître, ainsi qu'une caméra encombrante, en les déposant dans un lieu-relai comme ce local associatif par exemple, personne n'a véritablement soumis ce local à fouille rigoureuse à la suite de la manif, je suis, apparemment, le seul et le premier à m'y être présenté, par déduction et recoupements.
Je n'ai aucun droit ni mandat officiel à perquisitionner.
Cet enregistrement devrait inquiéter pas mal de monde s'il montre effectivement le visage à découvert des provocateurs et la forme véritable du tatouage sur le bras du provocateur.
Pourquoi n'ai-je pas déjà été contacté pour vendre ou détruire ce document lorsque j'aurai mis la main dessus?

solution: parce que je suis étroitement surveillé et que l'on attend fébrilement que je remonte jusqu'à la pièce à conviction pour s'en emparer et peut-être m'éliminer dans la foulée
conclusion: prudence personnelle, ruse et diversion.

(aucun élément de cette enquête n'a été communiqué aux interessés parce qu'elle n'est pas achevée)

KNTHMH (chemin de la mandragore 69)

 

NB: les textes de ce roman sont tous fictifs et ne renvoient à aucune "affaire" ni présente, ni passée
l'histoire commençait à cette note