Au point où nous en sommes, je me pose bien des questions, que l'avenir prochain éclairera sans doute, je suppose:

Hazzel Sprieeg est-elle bien le chef, et de quoi?

Si Hazzel Sprieeg est une femme incroyablement douée, aussi bien en matières artistiques, que sportives, qu'en secrets et enquêtes, complots et embrouilles, elle est terriblement jalousée, personne ne lui fait de cadeaux, les peaux de bananes pleuvent sous ses pas, on la place "au front" pour pouvoir plus facilement l'abattre, elle ne trouve aucune pitié ou défense dans son camp, elle doit éliminer avant d'être éliminée, et même éliminée, elle continue à éliminer autrui, c'est assez incroyable, et je suppose fastidieusement éprouvant pour les nerfs, or cette femme est malade depuis quelques années, ne s'en cache pas, demande à être relevée de ses fonctions, et cependant, on la confirme dans ses missions pour mieux pouvoir lui tirer dans le dos et dans les pattes, et pour la laisser crever en tôle et en hosto. Cela n'est pas sans me rappeler de très loin une certaine Mata Hari.

Je suppose ne pas être le seul à me poser ces questions, ou alors personne n'aurait rien compris à cette sombre histoire!

En quoi cette femme rusée mais "réglo" jusqu'au sacrifice est-elle l'ennemi public numéro un de la nation ou des nations?

Si nous cherchons dans le lointain passé de ces ancêtres, elle est issue de ces races qui subissent pogroms (pogrom = Massacre organisé contre la communauté juive notamment à la fin du XIXe siècle dans l'Empire russe, par extension: persécutions entrainant exils divers ) ou interdictions et persécutions (ils n'ont jamais choisi le bon parti, mais celui d'opposition au régimes, dommage!)
D'exil en exil, ils aboutissent sur notre sol national.
Apatride, cette femme se sent une âme internationale, et pour obtenir la paix, prépare la guerre, plutôt que de demeurer dans le groupe XTG dont elle est l'une des cofondatrices, à une époque où elle fonde également DNT, avec des copains de lycée et d'université, plutôt que de vendre des pizzas ou des cocktails aux plantes, elle embrasse la carrière Royale, celle de la marine.

Quoi qu'elle entreprenne, elle a toujours un comportement d'excellence, est-ce pour cette raison qu'elle se fait "détester" par ses pairs?
Elle a des amis de tous horizons, elle fraye avec le gratin comme avec la racaille, est-ce pour cette raison qu'elle déchaine l'incompréhension et la colère?
Elle est "l'homme de la situation" en cas de graves troubles et menaces de scandales, la personne "recours" dont on use et abuse tout en ne le lui pardonnant pas sa redoutable efficacité.
Même en prison, elle agit en souveraine, est-ce que cela mérite précisément la mort?

Loyale, on ne peut pas lui "tirer les vers du nez" lorsqu'elle a décidé de se taire, protéger les autres au mépris du danger et de sa propre vie est son leit motiv, non pas le pouvoir ouvert ou occulte!

En passe de "se ranger" et d'inaugurer une vie de famille, elle accepte de continuer l'enquête qui lui tient à coeur jusqu'au bout, et elle est bien près de réussir lorsque la machine s'emballe et que la direction lui échappe.

Où a-t-elle péché? A-t-elle cru aveuglément en son flair et sa bonne étoile? Qui l'a "livrée" à la justice? Qui l'a faussement accusée?

Tôt ou tard ses assassins (oui, j'ose le mot!) devront rendre des comptes!
Une tête dont on ne sait à qui elle est (pour le moment), vient de tomber, quelle sera la prochaine?

Ne serait-il pas temps de reconnaître son innocence et de rechercher les vrais coupables?

On a évoqué à droite ou à gauche (je me suis laissé dire que...) la quête de cette fameuse "mandragore", cette "citrouille" que l'on ressort presque mythiquement à chaque bévue ou bavure!
La "Mandragore" existe-t-elle? Qui l'a donc rencontrée? Hazzel Sprieeg son instigatrice?
Certes, des organisations tentent de récupérer et recouper tous les renseignements sur la criminalité et le terrorisme localement et mondialement. Certes, on a établi des listes, des cartes sensées "mailler" ou quadriller finement tout le globe, mais pourquoi penser qu'une "autorité" supérieure et unicéphale serait à l'origine et au terminal de toutes ces investigations, non dans le but de la paix, mais dans celui du châtiment, de la "justice immanente", unique et radicale (façon intégriste!)

Que Mandrake soit un dangereux psychopathe, nous n'en douterons pas, mais qu'il soit l'adjoint d'une Mandragore dénommée Hazzel Sprieeg, c'est la chose la plus grotesque qu'il m'ait été donné d'entendre ou de lire ces derniers jours!

Si la Mandragore n'est pas un mythe, elle n'aurait certainement pas pour chef Hazzel Sprieeg!

Force m'est de constater que l'enquête au sujet des vidéos retrouvées et leur mise en comparaison avec les premières vidéos amateur présentées, dure exagérément. Les résultats, quels qu'ils soient devraient être rapidement communiqués, ne serait-ce que pour faire cesser le calvaire de Hazzel et celui de ses compagnons détenus actuellement dans différentes prisons et centrales paralysées par le mouvement de protestation des surveillants.

L'avocat de Hazzel Sprieeg, celui de DNT ont demandé audience et possibilité de visionner les pièces à conviction détenues par la police et le ministère de la justice, cela leur a été jusqu'à ce jour refusé, pour quelle raison?

Les copies retrouvées officiellement il y a plusieurs semaines ne sont pas les seules existantes, sachez-le, il y en a d'autres toutes semblables et horodatées, bien en sûreté jusqu'à présent, et je pense que personne n'aurait intérêt à ce qu'elles soient diffusées soudainement et simultanément sur des réseaux et serveurs privés, mais d'accès plus ou moins public.

Dans l'intérêt général, nous réclamons que la vérité soit faite sur cette affaire et que les véritables responsables endossent pour une fois leurs responsabilités!

Nous en avons assez d'être gavés d'éternels lampistes, d'éternelles diversions et digressions qui éloignent de l'essentiel et dispensent de se poser les bonnes questions, donc de trouver les bonnes solutions!

 

La seule clé de cette parade sauvage c'est: qui sont les véritables responsables de cette chienlit? et à quelles fins est-elle organisée?

Les seules préoccupations qui nous intéressent: quand exercera-t-on véritable justice envers les criminels et terroristes locaux et internationaux, quand se préoccupera-t-on dignement des affaires éducatives, sociales et judiciaires, quand donnera-t-on des moyens financiers suffisant pour que ces organes fonctionnent correctement et que chacun soit traité équitablement, en tenant compte des élémentaires droits de l'homme dont nous venons de fêter les 60 ans?

Passy, correspondant du Libéral (de retour des congés de printemps)

 

KNTHMH (chemin de la mandragore 78)

Passy (rentré des congés de printemps)

Le Libéral

posté en réaction à l'article disparu pour cause de "censure" de "Claques" que l'on retrouvera ici)

 

KNTHMH (le chemin de la Mandragore 78)

 

NB: les textes de ce roman sont tous fictifs et ne renvoient à aucune "affaire" ni présente, ni passée
l'histoire commençait à cette note