Les attentats ne servaient pas à remuer la compassion des compatriotes!

 

ils sont une vague orchestrée de terreur pour faire capituler des nations

 

alors qu'il y ait de grandes catastrophes, de grands malheurs, de grandes horreurs, de sales guerres de par le monde, ça n'émeut pas le bourgeois plus que quelques minutes ou journées

et d'une façon inversement proportionnelle au nombre de km de l'épicentre du cataclysme!

 

plus on est loin d'un drame, moins on se sent concerné!

 

non les vagues de terrorisme ne sont pas produites pour rendre l'homme plus humain, mais pour le rendre plus couard, plus méfiant, plus réactionnaire

 

sache-le petit révolté!

comprends que les commandos ne sont pas chargés de réveiller la grandeur d'âme et le sens de l'abnégation!

 

mais de provoquer le dégoût, le découragement, la fuite, la terreur

et le désir de vengeance, de revanche, cela parle à nos instincts de survie

 

comprends-le, admets-le, fais ton deuil!

 

oui l'homme est un infame égoïste!

 

regarde, je souffre en ce moment, eh bien j'aspire à demeurer chez moi tranquille

je ne peux aller au-devant d'autres humains désemparés

de quelle utilité leur serais-je?

 

et tu crois qu'il y en a beaucoup qui se penchent sur moi et me tiennent la main?

crois-tu que beaucoup se soient aperçus que je n'interviens plus sur facebook, que je ne remplis plus mon office de reporter

combien sont venus me mettre un petit mot d'encouragement sur nos sites désertés, un petit souhait de bonne année?

tu veux savoir?

TROIS personnes

je ne parle pas de Karmaos, tu le comprends bien

je te parle de tous les lieux où je suis intervenue en tant que webmaster et auteur de sites et blogs

 

il y a de quoi rire, non?

 

ou de quoi pleurer!

 

mon trou dans l'eau vite se refermera

 

mon ami (e) cher (e)

si tu me chéris, tu pourras te faire un feu de joie de toutes mes pages virtuelles laissées ici ou là (pour toi), si tu te souviens où il y en a!

 

non, je ne suis pas meilleure que d'autres

lorsque j'ai mal, je me cache et je lèche mes plaies en silence

je ne joue pas les pleureuses ou les chevaliers!

inutile de vouloir me "faire ma fête" et me pousser devant mes monceaux de contradictions

 

quand j'irai mieux, si ça arrive, je déploierai à nouveau mon étendard de "Jeanne" pour voler au secours des injusticiés et injusticiables et je te ferai tous les Arc (en ciel) que tu rêves, tous bordés de perles (de pluie)

 

oui je ferai "ma Jeanne" plus tard

 

là faut que je dorme, que je me repose

que je récupère pour avoir une petite chance de rester moi

 

basta!

 

ainsi est mon destin

 

vive la nuit qui me repose et vive l'aube qui viendra!

 

Alba

Leyla