! LIRE  CE  TEXTE  SUR  PAGE  BLANCHE !


"bandana rouge suivit la signalétique "forêt domaniale", elle passa devant la caserne, l'ancienne prison, la gare, elle longea la voie désaffectée sur près d'un kilomètre sans rencontrer âme qui vive, elle cotoya ensuite la piste immense de l'aéroport, aperçut loin vers l'horizon la tour de contrôle, elle se dit que les 8 kilomètres approximatifs n'étaient pas encore entamés, et que 190 bonnes minutes venaient de passer dans cette longue approche du domaine "interdit".

Elle s'assit sur le talus et mangea sa première barre céréalière vitaminée. Elle se rappela avec déplaisir qu'elle avait oublié de prendre la boisson énergisante à la taurine, elle se promit de ne plus jamais reproduire la même bévue.

C'était clair, une seule route menait à la forêt depuis la ville, elle était sur le bon chemin, trouver le début de la piste orange lui paraissait inexplicablement très incertain.

Elle se remémorait les discussions entre son frère et ses cousins, elle était plus petite, alors on ne se méfiait pas des "oreilles qui trainent". C'est ainsi qu'elle avait enregistré des détails concernant le parcours.

Au mitan  du bois, il y avait une rivière à traverser, l'endroit était vallonné et même escarpé, on passait un pont de singe. En chemin, on risquait toujours d'attraper un coup d'escopette perdu, et de se faire injurier si on avait fait rater une pose de ramiers. Certains voyous détroussaient ou violentaient (ou violaient, c'était le mot qu'elle avait entendu) carrément les marcheurs solitaires, leur cantonnement était sis dans la partie sous boisée jouxtant la banlieue, c'est pourquoi la prudence recommandait d'emprunter alors une parcelle demeurée volontairement en friches. Un tunnel de fougères de plusieurs centaines de mètres y avait été aménagé, il conduisait secrètement à l'entrée d'une palombière gardée à l'orée d'un terrain découvert, proche de la départementale. Rejoindre le pavillon de "notre petite mère à tous" était un jeu d'enfant lorsqu'on savait courir vite, et "bandana rouge" excellait à la course.

Il lui semblait qu'on avait évoqué le soleil couchant derrière l'habitation, côté jardin, elle avait toute raison de penser qu'il lui faudrait marcher vers l'ouest, le soleil ne daignant pas percer les nuages, elle se félicita d'avoir emporté sa boussole. Un objet antique récupéré au grenier, dans la malle de son trisaïeul, navigateur au long cours.


KNTHMH 25 août 2009

(à suivre)